HSR Kontakt

Catalogue

La fenaison vient de débuter à Raumberg-Gumpenstein

Comme nous vous l’avions déjà partagé, des travaux de transformation ont été effectués cet hiver à l’institut de recherche Raumberg-Gumpenstein. La nouvelle saison du foin a commencé il y a quelques jours et les travaux de transformation montrent déjà des effets positifs sur l’efficacité énergétique du processus de séchage.

Détails de la 1re coupe

Alfred Pöllinger et son équipe ont fauché et transporté 10 ha de prairies entre le 03 et 04 juin. Le rendement moyen était de plus de 3 000 kg de MS/ha. Une quantité de stockage considérable pour une box à foin de moins de 100 m² remplie à hauteur de cinq mètres. Vous trouverez ci-dessous plusieurs images des valeurs de mesure et de la commande (commande confort VARIO série 2018). Elles témoignent du travail méticuleux que l’équipe de Raumberg-Gumpenstein accomplit pour déterminer les données qui aideront les agriculteurs de demain à améliorer encore et encore leur efficacité. Et pour cela, nous les remercions très sincèrement.

Le séchage a été effectué avec un déshumidificateur HSR 60 à une vitesse d’air d’environ 2 m/sec. Le ventilateur HSR (HSR 1000/22 kW) fonctionnait à une fréquence entre 47 à 60 Hz, selon l’avancement du séchage, afin de faire circuler un débit d’air de 35 000 m³/h. Outre les valeurs des capteurs, la station d’expérimentation était également filmée par une caméra infrarouge afin de détecter et d’éliminer d’éventuels « trous de chaleur ». L’ensemble de la 1re coupe a été effectuée sous la supervision de l’ingénieur Gotthard Wirleitner, dont l’expertise est riche d’enseignement. Par ailleurs, il a également immédiatement effectué les premiers calculs des coûts de séchage, qui montrent à nouveau d’excellents résultats.

Des économies d’énergie grâce au clapet de dérivation

L’utilisation du clapet de dérivation s’est révélée également primordiale. Ce clapet, installé en 2010, se tient parallèle au déshumidificateur et permet de diriger directement l’air chaud du toit vers le ventilateur. L’air n’a ainsi pas besoin de passer à travers le déshumidificateur. Cette circulation de l’air évite une perte de pression de 90 Pascal (= environ 10 % du besoin total), permettant de réduire la consommation d’électricité.

Nous tenons à remercier tous les participants et attendons avec impatience d’autres évaluations.

Retour

Nous éveillé votre intérêt?

Demandez notre catalogue 2019 gratuit!

Demande de catalogue gratuit

Vous avez des questions?

Contactez-nous, c’est avec plaisir que nous vous conseillerons!

Contact

Pour améliorer notre site internet et vous proposer des informations qui correspondent le mieux à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies. En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez ces cookies. En savoir plus